180708 TFJC CR6, 7 et 8 juillet 2018
Résumé de Christian

Après 2016 à Rochefort (2e avec le comité Rhône-Alpes),  2017 à Narbonne (vainqueur avec le comité Auvergne-Rhône-Alpes), Lucas FAISSOLE--DURAND participe cette année au Trophée Français du Jeune Cycliste à Montauban avec le comite AURA.

3 journées chargées attendent notre coureur:
- mécanique et contre la montre par équipe le vendredi.
- cyclo-cross et tournoi de vitesse sur 250m le samedi.
- course sur route et cérémonie protocolaire le dimanche.

L'ensemble des comités est installé en face du 17e régiment du génie d'infanterie, caserne où il y a quelques années un terroriste avait lâchement abattu 2 militaires. L'émotion est palpable pour les personnes qui passent devant la stèle commémoratrice de ce lâche attentat.

Après une épreuve de mécanique qui voit l'équipe AURA se classer 8e sur 14 c'est l'heure du CLM.
Lucas est le leader des minimes sur ce TFJC. Tout est prêt pour parcourir les 2,7km le plus rapidement possible. Après une mise en jambe sur les rouleaux sous les tentes du comité, il est temps d'aller au contrôle de braquet pour les 2 filles et 4 garçons minimes. La tension est palpable sur la ligne de départ pour Corentin, Axel, Guillaume, Lucas, Aurore et Julie. Dès le 1er virage l'équipe est bien en ligne, Lucas donne de la voix pour bien faire tourner les relais entre les 6 et surtout arriver groupé. Au final ils se classent 2e à 14 centièmes de l'équipe bretonne. Le match est lancé entre les deux comités favoris. Au soir de cette 1ere journée ils occupent la 1ere place avec 50 points d'avance sur la Bretagne.

Samedi matin, nous retrouvons l'ensemble de l'équipe AURA à 8h30 sous un beau soleil de Montauban. Le départ du cyclo-cross des minimes garçons est prévu à 11h00 et il va falloir gérer cette matinée. Pour le coureur de C2S, reconnaissance du circuit, choix des boyaux, échauffement et récupération. Nous préférons aller voir courir les pupilles et benjamins et laisser le groupe minimes seul. A 20min du départ, alerte sur la machine de Lucas, dérailleur arrière. Vélo installé sur le pied, problème sur le tendeur de câble, changer la pièce ou blocage grand pignon. Le choix est fait par le mécanicien AURA avec l'accord de Lucas, il bloque et pas de 28 dents pour Lucas. Le terrain est sec, roulant, 2 bacs à sable, 2 planches de 22cm, un bac de gravier, une bosse, une longue ligne de départ de 250m avec gravillons, de la pelouse, des vires vires autour des arbres, un très beau circuit mais trop roulant pour Lulu. Les roues avec boyaux avec petits crampons sont montées sur le vélo de Lucas. Mise en grille (2e pour C2S), Guillaume qui rate ses départs est en 1ere, Corentin en 3e et Axel en 4e. La meute est lâchée, un nuage de poussière s'envole et dès l'entrée sur les prés, Lucas est 4.
Va-t-il nous sortir un cyclo-cross de folie ?

Le breton est en tête, Vendelli de la Provence 2 et Lucas 3 au premier passage sur les planches.
Lucas décide de mettre la pression sur le breton, le passe et prend le large. Christian au bord du circuit s'inquiète que son poulain parte trop vite et le paie dans le final. Premier des 5 passages, sur la ligne, les 3 se tiennent en quelques secondes, nouvelle attaque du coureur AURA, le breton ne peut suivre et Vendelli qui a des problèmes de digestion cède. Tout se déroule pour le mieux, Lucas est toujours attentif dans les zones techniques , roule régulièrement avec le 46×18, et accentue son avance. La cloche retentit, 45 secondes pour notre coureur, derrière son copain Guillaume tente de rentrer dans le top 5. C'est sous les applaudissements, les encouragements que Lulu avale les derniers hectomètres, Christian n'en peut plus, croise les doigts, et il ne reste plus que la longue ligne droite pour Lucas. Il termine son cyclo-cross à la manière de son idole Peter SAGAN (sur la roue arrière) pour franchir la ligne d'arrivée en vainqueur.

La joie est sur le visage de Lucas et les larmes sur celui de son papa. Arrivée en 6e place de son copain de Charvieux, ils se jettent dans les bras l'un de l'autre, interview, photos pour la presse locale et il est temps d'aller se mettre sur les rouleaux pour récupérer et aller déjeuner ensuite. Un cyclo-cross de folie pour notre coureur est terminé. Contrat rempli pour cette épreuve.

Dès 13h30 revoilà toute l'équipe pour les sprints de 250m. 1/4 de finale, 1/2 finale et finale. Le mercure affiche 33 degrés et il va falloir bien penser à s'hydrater (pour les parents aussi à la buvette). Le but, passer en tête le 1er sprint pour choisir sa place pour la demie. Les 4 premiers sont qualifiés pour le tour suivant. C'est la série de Lucas et il remporte son quart avec 5 longueurs après s'être relevé.

Retour à l'ombre et récup pour ensuite passer la demie. Dans la demie, les 2 premiers iront en finale pour se classer entre la 1ere et 8e place. Lucas choisi le centre. Le départ est donné, il gicle très rapidement, descend des dents et au bout de 250m il gagne sa demie. Les jambes commencent a être lourde et il va devoir récupérer pour la grande finale.

Il est 18h30 et la dernières épreuve va se dérouler. Le voila encore place au centre, et il va lui falloir aller au bout de ses forces pour tenter de marquer le max de points. C'est parti, il est dans les 3, mais dans les 50 derniers mètres les jambes lui brulent et il termine 5e de ce tournoi de vitesse.

C'est le minime AURA qui rapporte encore le plus de points et après 2 journées l'avance au classement est de 400 points sur la Bretagne. Tout va se jouer le dimanche pour le titre. Il va bien falloir récupérer cette nuit, bien s'alimenter, se coucher tôt car le réveil est prévu à 6h30 dimanche matin.

L'ensemble de l'organisation, les comités et leurs supporters changent de lieu pour assister à l'épreuve sur route. Après reconnaissance du circuit pour tous les comités, AURA a séparé les catégories et les parents effectuent la reco des 3,8km à pieds. Difficulté du circuit, une bosse de 600m, une descente en ville avec 2 gros virages, une ligne d'arrivée de 350m mais le vent se lève et attention aux pièges. Durant l'épreuve des benjamins, 2 grosses chutes mettent au sol plusieurs coureurs et 6 véhicules de secours sont sur le circuit. De ce fait le départ sera retardé de plus de 30min. Silence sur ces faits afin de préserver la sérénité des minimes filles et garçons. Pendant ce temps Lucas comme ses coéquipiers préparent cette course sur les rouleaux d'entrainements.
Le staff du  comité rappelle les consignes, protéger Lucas afin de l'amener au sprint (si sprint), marquer 3 coureurs bretons et ne sortir en contre que dans les 2 derniers tours si échappées sans bretons.

Apres contrôle de braquets, mise en grille avec Lucas en 1ere ligne, le départ est donné pour 7 tours par Cathy MONCASSIN (ancienne pro et championne de France). Dès les premiers hectomètres s'a visse et il va falloir être vigilant dans un peloton de 55 coureurs. Durant les 3 premiers tours, quelques attaques dans la bosse mais tout rentre dans l'ordre dans la descente. Les 4 coureurs du comité sont toujours dans le peloton de tête et nous commençons à entrevoir le titre. A 3 tours de l'arrivée un coureur du Grand-Est sort (le futur vainqueur), pas d'affolement pour AURA, Guillaume applique les consignes et part en contre tandis que derrière le coureur de la Bretagne a Lucas et Axel "sur son porte bagages". Le dernier tour est annoncé, tout se déroulé comme prévu pour l'équipe. C'est en solitaire que le coureur du Grand-Est termine la course, Guillaume se fait passer sur la ligne mais termine 3e et Lucas termine 8e en marquant le 2e coureur de la Bretagne. Guillaume et Lucas fondent en larmes dans les bras l'un de l'autre (c'est cela la magie du TFJC, ils sont adversaires durant toute l'année et la avec le maillot AURA ils sont coéquipiers).

La cérémonie protocolaire débute, et le sourire se lit sur les visages de Lucas et ses coéquipiers, des encadrants et des parents. Les uns après les autres les coureurs du comité AURA montent sur la scène recevoir leur maillot bleu, blanc, rouge, la médaille d'or, le trophée et le bouquet de fleurs. Le public est invité à retirer les casquettes, ôter les lunettes et l'hymne national salue la victoire du comite AURA avec 370 points d'avance sur celui de la Bretagne. L'ensemble de l'équipe chante La Marseillaise ainsi que la foule. Après les photos, les remerciements, une dernière visite à la buvette (merci Mathilde DUPRE), nous devons nous séparer après ses 3 jours passés ensemble et rentrer chacun vers ses contrées. Encore une fois, merci Lucas pour cette victoire sur ce TFJC et ta saison que tu viens de réaliser. Tu vas quitter l'école de cyclisme et passer chez les grands, continue de te faire plaisir sur le vélo.

A titre personnel je me permets de dire tant aux coureurs de l'école de cyclisme qu'aux parents, que représenter le club que ce soit sur les courses mais aussi sur le TRJC que sur le TFJC est une immense joie et un grand honneur. J'ai eu la chance d'accompagner Lucas sur 6 TRJC et 3 TFJC en 8 années à C2S et ces rencontres vous mettent la boule au ventre. La relève arrive, travaillez et suivez les conseils de Yoann, nous avons une grande chance de l'avoir au club, et vous aurez la joie de connaitre ce qu'a connu Lucas durant toutes ces années passées en école de cyclisme.

 

Photos

Compteur

Aujourd'hui 40

Hier 70

Semaine 574

Mois 1557

Nombre de visites 189326

Currently are 36 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions